Bienvenue, Welcome!

...Les4Grenier au Canada / The4Greniers in Canada...

La vie continue.

Photo: John Vennavally-Rao ‏@jvrCTV

Aujourd’hui avaient lieu les funérailles des trois Mounties tués la semaine dernière. Je ne reviendrai pas sur les évènements mais tiens à revenir sur un sentiment. Certains savent que je trouve ma ville trop petite, trop calme et pas assez… Mais je dois avouer que je suis bluffée par cet élan de solidarité, cette bouffée de patriotisme qui règne actuellement à Moncton.

Evidemment il y a son lot de curieux et de voyeuristes qui défilent encore dans notre rue pour entr'apercevoir soit les trainées de sang soit les cordons de police soit discuter avec nous qui avons été aux premières loges (une blessée et deux tués). Bien-sûr il y a ces inévitables personnes qui ont voulu avoir des photos des cadavres, des voitures ensanglantées et des impacts de balle dans la voiture et dans les maisons. Mais il existe aussi une solidarité incroyable entre voisins. Certains savent que nous sommes seuls la semaine et nous ont demandé comment nous allions et si les enfants n’avaient pas fait de cauchemars.

Plus présent encore, il y a ce patriotisme que j’avais oublié avant de venir ici. Cet élan de compassion et cette fierté qui font que 7000 Mounties d’à travers le pays ont convergé à Moncton pour assister aux funérailles, qui font que la plupart de la population (moi y compris) revêt un habit rouge en hommage à cette police montée, qui font que je comprends pourquoi des gens puissent hisser un drapeau canadien, et seulement le drapeau du pays,  en haut d’un mât de 5 mètres à l’avant de leur jardin.

Continue reading
0
  5007 Hits

Francophone mais pas français

Nous étions prévenus : le Nouveau Brunswick est une province bilingue anglais-francophone. Certes le francophone ressemble oralement à du français mais l'orthographe est plus phonétique que grammatical.

Le bilinguisme au Canada est un sujet récurrent puisque les premières lois ont été ratifiées en 1867 pour ce qui est de la loi fédérale et en 1870 pour la première loi provinciale donnant au français un statut officiel. Avant ces lois, en 1534, un certain Jacques Cartier avait découvert le Canada qui était devenu une colonie française jusqu'en 1763 où les britanniques avaient réussi à le récupérer.

Continue reading
0
  4928 Hits