Welcome to our Blog!

the Canadian Adventure of the 4 Grenier

We are in Canada since July 2012.

Wide Wild Space

All You Can Breath

A matter of 'Skylining'

Bridge between Heaven and Earth

Chocolate River

Yum-Yum, that color, this light

Make some Noise

so Proud to have Landed there

Cosmopolitan Life

Toronto, our Big City

Fundy Bay

A Wonderful place, Great souvenirs

ô Atlantic Canada!

Where everything started

Cap-Breton Spectacle Deer Island Louisbourg Pictogrammes St Andrews des bonbons ou des coups de bâton Moncton Voyages couleurs météo Pow Wow food Amis Parc du Centennaire dune de Bouctouche Congratulations fête Philadelphie francophonie Fun Amish Rail Road Company Nunavut festival Grand Nord Canadien Nouvelle Écosse USA Travail Strasburg PA Cape Breton Mounties tire dérable Irishtown recettes rando Ontario GRC RCMP Dallas Alma Nouveau Brunswick cabane à sucre été indien Territoires Musée de lAcadie biosphère Lamèque Lac Philippe Découverte fresques Strasburg bouffe forêts Péninsule Acadienne célébration Chiac patinoire camping Noël Vacances friandises Provinces Acadie parlement Maine Insolite Saint Andrews Confédération Canadienne Niagara falls Rivière des Outaouais Baie de Fundy trip Caraquet armoiries tempête 1812 Sussex pelletage baleines Inuits Thank You Faune canoe kayak Art cranberries cétacés Algonquins guerre de 1812 armes Plage Parcs Canada Horreur Waterfowl Park froid Petit Codiac orignal Parc de la Gatineau St-Laurent igloo Action de grâce Shippagan Fredericton devise Trick or treat Nature Hockey Back Bay Quebec iqaluit Micmacs sweets Dieppe automne bilinguisme pêche homard Vélo Dollar a mari usque ad mare Hiver Gouvernement tintamarre politique Sackville Miscou bleuets Parc Provincial Pennsylvanie phare Baie des Chaleurs glace beavers Acadiens Street Art Nova Scotia Premières Nations Orléans gastronomie New Brunswick elections Niagara on the Lake Cabot Trail dinde Washington Luge canneberges Toronto francophone Économie Northumberland Strait Autochtones Saint John Grands Lacs barrage Halloween canada Ski Boulot ottawa Drapeau sirop dérable Anniversaire Ecole street-hockey Histoire Famille Théatre Capitol Héritage Quakers Samuel de Champlain bagels blizzard sport tour de la paix Thanksgiving Ile Ste Croix castors Sorties érable Neige

Bienvenue, Welcome!

...Les4Grenier au Canada / The4Greniers in Canada...

La vraie valeur du Huard

Petit billet économique pour changer.

La période de déclaration d'impots est maintenant derrière nous. Donc on compte tous ce qui nous reste dans les poches. Prenons un Canadien Lambda qui gagne le salaire moyen de la province dans laquelle il vit. Je vous rappelle qu'au Canada, l'impôt sur le revenu est prélevé à la source. Lorsque vous êtes embauchés, votre employeur vous fait signer un accord préalable au prélèvement, un pour le Fédéral, un pour le Provincial. (Les calculs ci-dessous ne tiennent pas compte de retenues ou déductions diverses qui pourraient s'appliquer, ce qui explique que les taux ci-dessous peuvent varier).

Pour un Ontarien, le salaire moyen est de 49000 dollars (qui se trouve d'ailleurs aussi être le salaire moyen national). Il sera taxé à hauteur de 21% (Fédéral + Provincial cumulés).

Il lui reste 3212$ net par mois.
Un Néo-Brunswickois sera taxé à 25% cumulés, et il lui restera 2738$ net pour lui.
Au Québécois, il ne lui restera que 2417$ après avoir été prélevé de 35% cumulés de son salaire brut.
En Colombie Britannique, 21% cumulés, 3042$ net pour profiter de la vue sur le pacifique.

Pour ce que ça vaut, car bien entendu, il faut prendre en compte le coût de la vie, y compris l'immobilier, mais des disparités importantes existent d'une province à l'autre, et même géographiquement à l'intérieur de la même province.
Outre le gros 35% d'impots au Québec, où la vie est plutôt chère, il est intéressant de voir que le salaire moyen en Colombie Britannique n'est que de 46900$, là où l'immobilier bat des records.

Évidemment, mes compétences d'analyste financier sont réduites, mais mon bon sens est titillé et je ne peux m'empêcher de penser que si les canadiens sont endettés à hauteur de 163% (pour chaque dollar gagné le Canadien en doit 1,63) le coût de la vie est surement pour quelque chose après avoir bientôt passé trois années sur place.
Le FMI a d'ailleurs constaté que parmi les pays de l'OCDE, le Canada détient un des plus haut taux d'endettement. Le Canadien est endetté.

D'où cet autre point paradoxal pour moi, qui est que la valeur nette du Canadien est tout de même de 233 000$ par habitant (fin 2014, avec une hausse de 7.5% par rapport à fin 2013!). La valeur nette est la différence entre votre actif total (tout ce que vous possédez) et vos dettes (ce que vous devez). Un tel chiffre est relativement impréssionnant! On dit que dans l'idéal, votre valeur nette devrait être 3 fois plus élevé que votre revenu. Le Canadien est riche.

Ce qui m'amène à parler de la sur-évaluation de l'immobilier puisque pour le calcul de valeur nette on inclus son bien immobilier.
Il y a comme un mystère autour du prix réel vs payé d'une maison au Canada. D'après la Deutsche Bank, dans un rapport pour l'OECD, le prix des maison ici serait sur-évalué de 63%! Le Canada, premier mondial devant la Nouvelle Zélande (56%), la Belgique (53%) et l'Australie (49%).

Devant de tel chiffres, on demande à recompter!

Le magazine The Economist, lui, donne 35%
La Banque du Canada, elle pense que le prix de la maison est sur-évalué moindrement, soit à 30%.
Le FMI, quant à lui évalue la sur-évaluation à environ 10%.
Enfin, les experts de la Société Canadienne d'Hypothèques et de Logement, prétend qu'il y a un "degré modéré" de sur-évaluation.

Puisqu'il faut bien trancher, je le ferai de façon empirique en faisant la moyenne de ces 4 chiffres annoncés, soit 34.5%.
On m'a toujours appris qu'il n'y avait pas fumée sans feu, il y a définitivement une surévaluation immobilière. Le Canadien se ferait-il avoir?

La faute aux faibles taux d'intérêts qui inciteraient à se lancer dans l'achat d'un bien ce qui a pour effet d'augmenter la demande et de tirer les prix vers le haut. Il y a differentes méthodes de calcul, bien sûr. En général, le prix est comparé à des critères tels que les revenus, le prix des loyers, les taux d'intérêts, etc. Il n'en reste pas moins que la bulle immobilière pourrait bien éclater au Canada, un peu comme celle des hydrocarbures bitumineux, ce qui pourrait avoir de facheuses conséquences, plusieurs organismes ont déjà tiré le signal d'alarme. Je me demande si je vais retenter l'expérience "immo"...

En tout cas, "lorsque le bâtiment va, tout profite de son activité" à Paris, comme au Canada, cher Monsieur Nadaud.

En conclusion, si on ne peut pas encore choisir de naitre dans un chou ou dans les roses, au moins, choisissez bien votre province si vous voulez être riche!

Continue reading
0
Recent comment in this post
Guest — catherin
L’or te va si bien, je comprends ton sourire radieux.
Saturday, 13 June 2015 20:53
  2458 Hits
  1 Comment

Parlons gros sous...

Selon un sondage en ligne que la Banque BMO a mené récemment sur 507 néo-canadiens installés depuis moins de 10 ans au Canada, le montant moyen du capital de ces immigrants en arrivant s'élève à 47000$, ce qui ne parait pas énorme quand on sait le coût d'une installation.

Ce sont ceux qui décident de s'installer en Colombie Britanique qui semblent le mieux nantis avec un pécule initial de 86000$.

Une fois installés, le pécule aura bien fondu comme les chiffres ci-dessous le confirment!

Région Montant moyen emporté au Canada ($) Montant moyen restant après l'installation ($) Épargne en vue de la retraite (%) Envoient de l'argent à leur famille ou à leurs amis restés dans le pays d'origine (%) Ont déménagé au Canada pour être en sécurité (%) National 47 070 20 277 53 66 46 Québec 36 527 7 388 46 57 37 Ontario 51 847 27 579 59 68 57 Alberta 28 784 9 800 52 64 38 C.-B. 86 270 35 500 56 69 49

Source: BMO (https://nouvelles.bmo.com/press-releases/selon-un-sondage-realise-par-bmo-aupres-de-neo-can-tsx-bmo-201504151001921002)

0
  1857 Hits
  0 Comments

Direct access to a post

© 2016 EGSTAR - http://egstar.net. All Rights Reserved. Designed By Emmanuel Grenier - Mentions Légales